Pourquoi avoir recours à une assurance temporaire ?

Assurance temporaire

Assurer son véhicule est un devoir moral et une nécessité, car cela permet de se mettre à l’abri des problèmes de tout genre. Une certification auto vous mettra à l’abri du danger et mettra par ricochet beaucoup de personnes en sécurité.

Nul besoin que votre voiture ou moto soit neuve ou pas. Quel que soit son état, que vous la rouliez toute l’année ou non, vous devez l’assurer. Il est donc important que vous optiez pour une solution qui couvrira votre véhicule en cas de danger. Afin de choisir la meilleure option qui vous convienne, quelques conseils vous seront utiles.

Définition

Une assurance provisoire est une certification de courte durée. Elle est destinée aux conducteurs qui ne désirent pas assurer leurs automobiles sur une longue durée. Elle couvre généralement une période de 1 à 90 jours maximum.

Elle est octroyée à toute personne faisant montre d’un minimum d’expérience en termes de conduite et qui dispose d’un permis. Plusieurs raisons conduisent à opter pour une assurance temporaire moto.

Par ailleurs, n’espérez pas épargner votre véhicule ou votre moto de tout risque si vous l’assurez juste sur une courte durée. Pour cette raison, certains assureurs proposent des garanties complémentaires comme la garantie recours, la garantie du conducteur ou l’assistance.

Dans quels cas souscrire à un contrat provisoire ?

Il existe nombreux motifs qui amènent les conducteurs à souscrire à un contrat de courte durée.

L’utilisation d’un véhicule jadis non roulant

Si vous faites partie de ceux qui font sortir leur véhicule par moment alors vous devez souscrire à un contrat provisoire. En effet, certains automobilistes font sortir leur véhicule pour des occasions particulières. Dans ces cas, il serait vain de souscrire à un contrat classique. La meilleure option est de choisir un contrat de certification transitoire.

La suspension ou résiliation de contrat en cours de validité

Certaines situations qu’on ne prévoit pas forcément peuvent vous amener à ne pas régler à temps votre contribution à l’assureur. Ce dernier est en droit de vous envoyer une mise en demeure quand c’est le cas, et de suspendre votre contrat au bout d’un mois. L’option adéquate pour certains conducteurs est alors de souscrire à un contrat provisoire, le temps d’avoir les moyens pour payer ce qu’ils doivent à l’assureur.

Le déplacement dans un pays ou lieu non couvert

Il est recommandé d’assurer provisoirement son véhicule lorsque vous voyagez. Lorsque le pays où vous vous rendez n’est pas pris en charge par la certification, il vous en faudrait assurément une, le temps que durera votre séjour. Il suffit juste de contacter votre assureur pour qu’il s’en charge ou si vous préférez, vous pouvez faire appel à un autre courtier pour qu’il s’en charge.

Par ailleurs, il est nécessaire de souscrire à un contrat provisoire pour un véhicule dont le processus d’immatriculation n’est pas achevé. Cela permettra d’assurer votre véhicule en cas de déplacement, le temps que vous receviez le certificat d’immatriculation de votre automobile.

La majorité des assureurs offrent des garanties au tiers lorsqu’il s’agit des contrats à court terme. Grâce à elles, le conducteur bénéficie d’une protection juridique. Elles couvrent la responsabilité civile de ce dernier en cas de sinistre occasionné sur un tiers.

Comment souscrire à un contrat provisoire et quelle est sa tarification ?

La souscription à un contrat provisoire n’a rien de contraignant, elle se fait facilement et nécessite juste l’apport de quelques documents. Vous devez donc fournir à votre assureur :

  • La copie de valide de la carte grise de votre véhicule ;
  • La copie valide du permis de conduite ;
  • La copie de votre dernier relevé d’information ou ;
  • La copie d’une attestation résumant les antécédents du conducteur.

La plupart des assureurs exigent par ailleurs que le conducteur soit tout au moins âgé de 21 ans ou 23 ans. Il doit également disposer d’un permis de conduire ayant déjà 2 ans de validité. Il est à noter que les personnes âgées de plus de 75 ans ne bénéficient pas toujours d’une garantie. Certains assureurs ne préfèrent juste pas prendre de risque même si ces dernières ont de bons antécédents.

Pour ce qui concerne le coût d’un contrat de garantie, il se définit sur la base de plusieurs critères comme le profil du conducteur, le genre de véhicule qu’il conduit, son statut, etc. Cela peut paraitre invraisemblable, mais un contrat de provisoire revient plus cher plus qu’un contrat classique.

Certains assureurs se montrent parfois réticents à prendre des engagements sur une durée réduite avec des conducteurs qu’ils ne connaissent pas.

Pour plus d’information sur la souscription d’un contrat d’assurance temporaire, rendez-vous sur assurance-voiture-temporaire-provisoire.com

Bon à savoir

Il est primordial que vous souscriviez à un contrat provisoire d’automobile en tant que conducteur. Cela y va de votre responsabilité civile. Et il est toujours préférable que vous ayez une garantie en cas d’accidents, ainsi la réparation des dégâts sera totalement prise en charge par l’assureur.

Il arrive d’ailleurs que certains soient catégoriques dans leur refus d’octroyer une convention provisoire. En effet, plus le risque est grand, plus la prime à toucher l’est aussi. Dans le cas où des compagnies ne voudront pas vous faire signer un contrat provisoire, vous pouvez faire appel au Bureau central de Tarification (BCT).

C’est un organisme qui se charge de contraindre les compagnies à vous assurer en se basant sous la garantie obligatoire responsabilité civile au tarif qu’il fixe.

Souscrire à un contrat provisoire est le meilleur moyen pour éviter des coûts de garantie excessifs, même si la prime mensuelle est généralement supérieure à celle d’un contrat auto traditionnel. Pour trouver toutes les ressources sur la compagnie automobile temporaire, faites recours à votre courtier.

D’autres sociétés offrent un plus large panel de services adaptés pour un voyage hors du pays. Il s’agit des garanties en cas d’accidents ou de dommages liés au conducteur et ses passagers.

Quelle est la meilleure assurance pour un scooter électrique ?
Comment se déplacer sans permis moto ?